Les mobilités actives, de nouveaux modes de déplacement
qui ont besoin de plus de
sécurité... et donc de rétroviseurs clignotants 😉

Pour se rendre au travail, faire ses courses ou se balader, les modes de circulation évoluent, et ce depuis des années avec le développement des axes de transport en commun mais surtout avec l’arrivée massive des vélos et trottinettes dans nos quotidiens. Cet essor est notamment lié à une prise de conscience des consommateurs vis-à-vis de l’écologie. 
 

sécurité vélo ville.jpg

D’après l’INSEE, en 2017, 2% des actifs se rendaient au travail à vélo. On apprend que ce chiffre a augmenté en arrivant à 6% début 2020 pour les grandes agglomérations. En complément, nous avons pu lire que, d’après le site “Bus & Car" 57% des Français interrogés estiment que faire du vélo améliore leur quotidien. 

Pourquoi cette évolution apparait-elle aujourd’hui ?  
 
Cette nouvelle tendance peut s’expliquer de différentes manières. Dans un premier temps, il y a aujourd’hui une conscience écologique des consommateurs, comme nous l’avons déjà abordé ici. De plus, les mesures du gouvernement, avec notamment le chèque vélo, qui a poussé un grand nombre de Français à remettre les pieds sur les pédales à partir du printemps 2020. Aujourd’hui, c’est l’inflation générale qui va sûrement inciter les usagers à utiliser davantage leurs vélos et/ou trottinettes car ces moyens de transport permettent de limiter fortement les frais pour les utilisateurs.

rétroviseur clignotant.jpg

Plus d’usagers = plus de sécurité !
 
Nous pouvons donc constater une augmentation conséquente de pratiquants de mobilité douce sur les dernières années. Cette augmentation devrait continuer dans le futur ce qui nous amène à une nécessité : être davantage en sécurité sur son vélo et/ou sa trottinette
 
En effet, partager la route avec d’autres véhicules (comme les voitures, les camions, les bus, …)  peut s’avérer dangereux. Certaines personnes peuvent se sentir en danger et ne pas utiliser de vélos ou de trottinettes à cause de ce sentiment d’incertitude.  Aujourd’hui, D'après le sondage du SER, 65 % des cyclistes ne se sentent pas en sécurité au guidon de leur vélo.
 
Effectivement, nous avons pu constater qu’il existe plusieurs gestes qui peuvent être dangereux. Par exemple, lorsque nous souhaitons tourner, nous devons généralement lever notre bras afin d’indiquer notre direction. Lors de ce mouvement, nous perdons tout contrôle sur nos freins et sur notre équilibre si nous sommes confrontés à un danger. Dans ce cas-là, pour plus de sécurité, l’usage d’un clignotant pour vélo et trottinette peut-être bénéfique. De plus, nous avons pu constater qu’il pouvait être dangereux de se retourner pour voir derrière nous. Nous pourrions alors, en complément du clignotant, être équipé d’un rétroviseur sur notre vélo et/ou trottinette. 

 

Et c’est donc pour cela que VISAIA BIKE développe depuis plus 2019, QLÏR, un rétroviseur clignotant pour vélo et trottinette. Nous avons décidé de combiner un rétroviseur ainsi qu’un clignotant avec un design en forme de flèche, maximisant la compréhension des autres usagers de la route.  Pour nous, il est important de pouvoir se déplacer en toute sécurité, de manière simple et pratique. Ce rétroviseur clignotant est adaptable sur vélo et sur trottinette pour apporter de la sécurité au plus grand nombre de personnes ! 
 
Avec nos rétroviseurs clignotant QLÏR, nous avons pour objectif de rendre vos mobilités actives plus sures ! 

rétroviseur clignotant vélo.HEIC

Et si vous souhaitez en savoir encore plus à ce sujet, nous vous recommandons vivement d'aller lire  l'article complet de Guillaume Martin sur le site Bonpote  concernant l’essor du vélo et des freins à lever pour démocratiser davantage la pratique des mobilités douces: https://bonpote.com/le-velo-est-le-futur-de-nos-mobilites-1-5/